Le site de la Fédération de l'Eure du Parti Socialiste

Le site de la Fédération de l'Eure du Parti Socialiste

À la une

Dans l'actualité

Eric Lardeur, maire de Saint-Etienne-du-Vauvray

0 commentaire Le par

Fédé27 : Bonjour Eric. Tu viens d'être élu maire de Saint-Etienne-du-Vauvray. Bravo ! Comment s'est passée la campagne ? Eric Lardeur : la campagne s'est bien passée, d'autant qu'il n'y avait qu'une seule liste. Fede27 : Quels seront les projets de ta commune pour le mandat qui débute ? Tout tourne autour de l'école et du centre village. Nous voulons à très court terme éviter toute fermeture de classe et ensuite préparer l'ouverture de nouvelles classes en primaire. Nous avons en effet lancé un projet de construction de nouvelles habitations dans le parc du château du village situé juste en face de la mairie et

Bernard Le Dilavrec, maire de Gaillon

0 commentaire Le par

Notre priorité : assurer la sécurité des personnels communaux tout en assurant la continuité du service public. Les services administratifs alternent le télétravail et la présence en mairie. Concernant les ainés (résidence autonomie, personnes inscrites sur le plan canicule et personnes faisant appel au service de proximité ) Un courrier a été envoyé à toutes les personnes de 75 ans et plus pour rappeler les règles sanitaires ; communiquer tous les numéros de téléphone utiles ; transmettre des attestations de sortie. Par ailleurs, la Municipalité veille par : des appels téléphoniques fréquents pour assurer le lien social . un

Yves-Marie Rivemale, maire de Verneuil-sur-Avre

0 commentaire Le par

A ce jour (28/04/2020) la situation sanitaire est contrôlée à Verneuil ; les professionnels de santé libéraux et hospitaliers collaborent efficacement ; l’implication du service des urgences est exemplaire. Une cellule de crise a été constituée : plus de 500 Vernoliens sont contactés deux fois par semaine et une attention toute particulière en matière VIF est réalisée (infos supports de communication, police municipale, solidarité citoyenne…) En ce qui concerne les conséquences économiques nous relayons les dispositifs existants et étudions un dispositif local en lien avec l’association des commerçants et artisans ; évidemment nous répondons présents, en fonction

Courrier du Premier secrétaire Olivier FAURE au Président de la République française

0 commentaire Le par

Face à la gravité de la situation sanitaire que traverse notre pays, notre premier secrétaire Olivier Faure a tenu à interpeller le président de la République dans un article paru dans le journal Le Monde et disponible ici : https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/03/22/coronavirus-olivier-faure-reclame-une-economie-de-guerre-face-a-l-epidemie_6034027_823448.html  

Jeudi 5 décembre, 13h30, devant la gare d’Évreux, pour la défense des retraites

0 commentaire Le par

En entretenant volontairement le flou sur une réforme qui semble conçue uniquement dans une logique comptable au détriment du niveau des pensions et de la solidarité collective, le président de la République et le gouvernement méprisent les craintes légitimes de nos concitoyens.   Jeudi 5 décembre, nous ré-affirmerons notre attachement à un système de retraite qui place en son cœur la solidarité par la répartition, qui prend pleinement en compte la pénibilité du travail, qui reconnaît les carrières longues et le droit à une retraite progressive, et qui assure à tous les retraités un revenu juste et décent. Mais cette mobilisation est devenue plus qu’un

Hôpital et l’autonomie : un plan d’urgence

0 commentaire Le par

Depuis 2002, les efforts demandés à l’hôpital public, à ses agents, et aux Françaises et aux Français eux-mêmes ont été considérables. De 2012 à 2017, le déficit annuel de la Sécurité sociale est passé de plus de vingt milliards d’euros à moins de deux. Elle aurait dû être excédentaire dès cette année et désendettée dans cinq ans. Il ne s’agit donc plus de résorber un déficit mais d’investir dans nos hôpitaux et dans la prise en charge de la dépendance car nos services de santé brûlent et le gouvernement regarde ailleurs ! Aujourd’hui, un point de rupture est franchi. ​Le mouvement social dans

Olivier FAURE aux Andelys : « Si je suis venu ce soir vous encourager dans la campagne qui vient […], c’est que je crois en cette gauche « 

0 commentaire Le par

Il y avait du monde, vendredi 18 octobre, à Bouafles à proximité des Andelys, pour un banquet républicain autour d’Olivier Faure, le 1er secrétaire du parti socialiste. Les propos de Martine Séguéla, de Timour Veyri et d'Olivier Faure ont convergé vers un même message d'unité, de mobilisation et d'enthousiasme ! Paris Normandie est revenu sur cet événement.  

Les derniers contenus multimédias